Quels traitements pour le mal de dos ?

Quels traitements pour le mal de dos ?

Le mal de dos fait partie des maladies les plus communes de notre société au point que 80% d’entre nous en souffre à un moment donné de notre vie. Cela est dû à nos métiers souvent exercés en position assise ou debout et de manière prolongée.

La question se pose alors de savoir quels sont les traitements mis à notre disposition pour soulager le mal de dos si ce n’est pour l’éradiquer.

Le traitement médicamenteux

Les solutions au problème de dos existent et démontrent leur efficacité à condition qu’elles soient adaptées à la personne concernée. La consultation d’un médecin reste alors fortement recommandée avant d’opter pour un soin par rapport à un autre, surtout s’il s’agit d’un traitement médicamenteux.

Une personne qui souffre du dos peut d’abord recourir au paracétamol qui se prend à raison de 4g par jour au maximum. Ce traitement se suit uniquement durant la période d’une semaine et pas au-delà.

Les anti-inflammatoires conviennent aux personnes dont le mal de dos trouve son origine dans des maladies telles que l’arthrose, la sciatique…

Comme pour le paracétamol, la prise d’anti-inflammatoires ne peut se faire que durant une courte période. Dans le cas de l’Ibuprofène par exemple, la dose prescrite est de 1200mg par jour, à répartir dans la journée suivant un intervalle de 6 heures.

Les décontractants musculaires font aussi partie des médicaments préconisés pour les maux de dos à condition que la douleur résulte d’un muscle crispé comme dans le cas d’un lumbago.

Il faudra prendre garde aux effets indésirables constitués notamment par la somnolence et parfois, les réactions cutanées.

Enfin, les médicaments destinés à contrer les problèmes de dos peuvent aussi être administrés sous forme d’injection notamment lorsque les douleurs sont très intenses et localisées. L’effet antalgique de ce traitement a le mérite de durer quelques mois.

Les traitements alternatifs

L’ostéopathie, à travers les gestes appliqués sur la partie douloureuse, permet de soulager le dos avec douceur en induisant une meilleure mobilité aux structures qui se situent sur la région concernée par la douleur.

Lorsque le mal de dos est encore au stade où il provoque une douleur encore gérable, l’ostéopathie produit ses effets en seulement 3 séances.

Cette solution est surtout préconisée pour les douleurs lombaires. Dans le cas d’une sciatique, une vérification préalable de l’absence d’hernie discale doit être effectuée avant de pouvoir opter pour l’ostéopathie. De ce fait, ce traitement doit se faire sur l’avis d’un médecin.

Le dos peut aussi se soulager avec la chiropraxie, bénéfique en cas de douleurs cervicales ou de lumbago. Cette méthode consiste à mobiliser les vertèbres et à activer les articulations afin d’agir sur la douleur.

L’intervention du chiropracteur offre des résultats analogues à un traitement médicamenteux en cas de crise aigüe. Le nombre de séances, entre 3 et 7 dépend de l’intensité des douleurs et de leur chronicité.

La chiropraxie est réputée présenter moins de risque de déchirure au niveau des artères vertébrales comparée à l’ostéopathie.

La kinésithérapie fait également partie des solutions envisageables pour le mal de dos. Les solutions offertes par cette discipline sont très variées et dépendent de la catégorie à laquelle appartient le mal de dos.

Parmi elles, on citera bien entendu le massage dont les effets antalgiques sont incontestables, la rééducation par les renforcements et les exercices musculaires, l’électrothérapie, les applications alternatives de chaleur et de froid…

Enfin, on peut aussi parler de l’acupuncture, particulièrement indiqué pour les personnes souffrant de mal de dos chronique auquel cas l’efficacité est largement supérieure à celle des antalgiques.

L’acupuncture a le mérite de pouvoir parfaitement s’associer à d’autres traitements pour les douleurs de dos.

Les remèdes naturels

Enfin, les remèdes naturels peuvent également être sollicités pour régler les problèmes de dos. La nature propose de nombreuses plantes réputées pour leur capacité à venir à bout de cette affliction.

Un emplâtre de poivre de cayenne, un cataplasme de gingembre, une gélule de saule ou encore un comprimé d’arpagophytum, telles sont les options envisageables pour soigner naturellement le mal de dos.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.