Faire repousser les nerfs sciatiques avec un implant 3D

Faire repousser les nerfs sciatiques avec un implant 3D

La lésion des nerfs de nos membres inférieurs nous empêche de vivre normalement, ce qui provoque souvent une sciatique (en savoir plus sur les facteurs causant la sciatique), voire même une paralysie. Les chercheurs ont ainsi imaginé, un implant imprimé en 3D à la forme d’un nerf sciatique. En utilisant un moule spécialement dédié à cet effet, ils sont parvenus à faire  repousser ces nerfs. Cet implant artificiel fut inventé par une équipe d’ingénieurs et de neurobiologiste américain pour ainsi démontrer la possibilité d’améliorer la reconstruction d’un nerf sectionné à l’aide d’un implant en silicone issue de la technologie d’impression 3D. Pour le nerf, ces implants agissent comme des tuteurs. Afin de tester l’efficacité de ce procédé, les chercheurs se sont servis de rats de laboratoire dont le nerf sciatique avait été sectionné.

Un test concluant

z20

Le nerf sciatique ayant une forme complexe bifurque en un nerf sensitif et un nerf moteur. Le premier envoie des informations des membres vers le cerveau tandis que le second contrôle le mouvement des membres inférieurs. Pour scanner avec une très grande précision le nerf sciatique, ils ont recouru à un procédé d’imagerie 3D, permettant de le reproduire grâce à la technique d’impression 3D. Cette dernière dépose le matériau biocompatible sélectionné, en couches fines de quelques microns jusqu’à reconstituer totalement le nerf.

99520_web

L’implant en silicone reprenant la forme bifurque du nerf

Ensuite, la silicone est tapissée de différentes protéines sur les deux branches. Dès qu’elle est implantée aux extrémités des nerfs sectionnées, le moule de silicone les guidera dans leur repousse, et les protéines se chargent de stimuler le déplacement. De cette façon, la prolifération des neurones est optimisée, ce qui contribue à leur survie. 10 à 12 semaines après le greffe, les cobayes ont pu remarcher.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *