Y-a-t-il relation de cause à effet entre la pratique du cyclisme et la sciatique ?

Y-a-t-il relation de cause à effet entre la pratique du cyclisme et la sciatique ?

La pratique du cyclisme sollicite en effet les membres inférieurs du corps. Or, le nerf sciatique traverse cette zone. Il est à noter que le nerf sciatique est un nerf import qui véhicule des fibres sensitives et des fibres motrices au niveau de la face postérieure de la cuisse, de la jambe, du pied et de sa totalité. Dans le cas d’une paralysie causée par la sciatique, le patient n’est pas en état de se mettre sur la pointe du pied ou du talon, d’où l’impossibilité de pédaler une bicyclette. La sciatique se traduit également par d’autres symptômes. Toutefois, l’atteinte déficitaire la plus fréquente est celle d’une des branches qui va se présenter par un steppage voire une incapacité à lever la pointe du pied.

Le trajet du nerf sciatique

2107379-focus

Sinon, la sciatique commune est caractérisée par une douleur d’intensité variable. Cette dernière s’associe généralement à des sensations de fourmillements, de picotements ou de moindre sensibilité dans la zone concernée. En phase aigüe de début, la douleur va suivre le trajet du nerf en partant du haut des fesses pour descendre à la face postérieure de la cuisse afin d’atteindre, soit, le bord externe de la jambe, soit, à la face postérieure de la jambe jusqu’au petit orteil ou sous la plante du pied.

Le vélo, une thérapie ?

pf150601_5DIII-9472-eciRGB8-600x400

Crédits photo BMC

Pour éradiquer à ces maux, parfois insupportables, il est indiqué de réaliser un examen clinique afin d’élaborer un diagnostic de sciatique. Dans ce cadre, le patient se doit de réaliser une radiographie standard du rachis lombaire, un scanner du rachis lombaire ou mieux encore, une IRM qui expliquera la cause de la compression du nerf sciatique. Il en conviendra par la suite de définir s’il s’agit d’une compression haute à la sortie du nerf ou dans le canal lombaire. Il arrive parfois que la compression survienne plus basse dans la fesse. Après avoir réalisé le bilan, un traitement approprié sera associé à un repos ou un port de ceinture de soutien lombaire. Outre ces médications, le vélo se révèle également comme une excellente thérapie pour le rachis lombaire. A en conclure que cette pathologie n’a rien à voir avec la pratique du cyclisme.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *