La sciatique : un symptôme douloureux

La sciatique : un symptôme douloureux

La sciatique est une manifestation corporelle particulièrement douloureuse car elle se caractérise par une compression du nerf sciatique. Décrite comme douleur lancinante, les problèmes liés au nerf sciatique empêchent de réaliser certains gestes et parfois même de marcher.

Une douleur identifiable

Nerf sciatiqueCompte tenu de son expression particulière, la sciatique ne peut être confondue avec une autre douleur dorsale. Sa dénomination renvoie au nerf correspondant qui gère plusieurs organes, comme un certain nombre de nerfs qui ont comme rôles de relier les membres entre eux.

Le nerf sciatique enflammé peut pour sa part occasionner une douleur partant des lombaires pour se poursuivre sur l’ensemble d’une jambe. L’intensité de la douleur est le résultat de dommages causés à la racine de ce nerf. La plupart du temps, ce problème est connu dans des cas d’arthrose ou après des blessures au niveau de la hanche ou des lombaires.

Une tumeur ou une inflammation du nerf peuvent également être à l’origine de ces douleurs particulières qui vont alors durer plusieurs mois ou devenir chroniques selon les patients qui présentent tous une forme différente de la sciatique.

Comprendre la douleur

En exerçant une pression constante sur le nerf, cela revient à le solliciter de façon continue. La douleur particulièrement intense ressentie est l’expression d’une utilisation non conforme de cette partie du corps car il est évident qu’un nerf doit fonctionner de façon naturelle et ne pas être soumis à des pressions qui ne le sont pas.

Il appartient alors au médecin en charge du patient de découvrir l’origine exacte de la douleur pour intervenir de façon adéquate.

Nerf sciatique

Dans un premier temps, la prise d’anti-inflammatoires sera donc privilégiée pour parvenir à gérer la douleur qui empêche de réaliser de nombreuses choses.

Ce traitement aura pour effet de détendre le nerf et donc d’atténuer la douleur. En fonction de l’évolution de la douleur et de la maladie, le spécialiste médical pourra décider d’un autre traitement mais il vaut mieux apprendre à soulager la douleur par des astuces au départ pour éviter de recourir à un traitement lourd dès les premières douleurs.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *