Quels sont les symptômes d’une sciatique ?

Quels sont les symptômes d’une sciatique ?

Afin de ne pas laisser la douleur s’installer, il est important de reconnaître les symptômes dès qu’ils se manifestent. Particulièrement nombreux du fait de la position de la racine du nerf sciatique, les symptômes doivent mener à penser à ce problème.

Une vive douleur

Nerf sciatique

La personne qui déclare une sciatique ressent une douleur lancinante ou qui est parfois soudaine mais qui se caractérise toujours par une diffusion dans le dos, la fesse, l’ensemble de la jambe et le pied. Ce type de douleur est typique de la sciatique car il se situe sur l’ensemble du trajet du nerf sciatique.

Il est possible de la reconnaître également de par son degré d’intensité car la personne concernée remarquera immédiatement que la douleur est plus forte quand elle réalise des efforts et qu’au contraire elle disparaît lorsqu’elle est allongée. Le passage de la position assise à la marche peut également exercer une pression supplémentaire qui va faire ressentir une douleur correspondant à une sciatique.

L’importance de l’origine

Nerf sciatiqueIl est important de savoir que les douleurs peuvent varier selon les vertèbres qui sont en relation avec la racine du nerf touché.

Des fourmillements, un engourdissement ou une paralysie totale du côté sont possibles. Il faudra rechercher, à l’aide de spécialistes, les éventuelles compressions du nerf sciatique si la personne ressent ces symptômes.

Plus tôt le problème est décelé, plus le traitement sera efficace et la personne aura l’espoir de voir sa sciatique guérir. Il faut être vigilant aux problèmes des membres inférieurs car ils peuvent avoir comme origine le nerf sciatique.

En fonction de la pression sur la vertèbre L5, la personne concernée aura mal tout le long du nerf sciatique ou aura simplement une difficulté à lever le gros orteil et le pied.

L’atteinte de la vertèbre S1 se caractérise par une douleur dans l’ensemble de cette partie inférieure mais qui a comme particularité de partir de la fesse et de se prolonger du côté extérieur de la jambe pour aller jusqu’au talon.

Au niveau moteur, il sera douloureux de marcher sur la pointe des pieds.

Cet article vous a été utile ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *